Matériaux et Biomatériaux innovants

 

Génétique et Epigénétique des Champignons

union_jack

L'équipe GEC fait partie du Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain (LIED), UMR 8236

Responsable de l'équipe:
Professeur Philippe Silar

Tel: (33) 1 57 27 84 72

E-mail:philippe.silar@univ-paris-diderot.fr

 

 

CRIPPLED GROWTH

Crippled Growth ne se produit que lorsque P. anserina croît sur un milieu riche en extrait de levure. Il n'entraîne pas la mort du champignon mais provoque néanmoins une très forte détérioration de sa santé. Des secteurs de croissance Crippled Growth apparaissent spontanément au cours de la croissance comme le décrit l'animation suivante qui récapitule l'évolution d'une culture sur une durée d'une semaine.

CG

 

 

CG

Croissance Normale

Croissance Crippled

Comparaison de la croissance du champignon filamenteux Podospora anserina (souche AS6-5) sous les formes croissance Normale et croissance Crippled.

 

Nous avons identifié plusieurs gènes impliqués soit dans le développement de Crippled Growth (leur mutation empêche le développement de l'altération de croissance: gène IDC), soit au contraire dans son inhibition (l'altération de croissance se déclenche sur milieu sans extrait de levure: gène PDC).

Le clonage de certains des gènes IDC a révélé qu'ils codent pour des protéines impliquées dans la transduction du signal de l'extérieur de la cellule vers l'intérieur. Cette voie comprend un module MAP kinase (PaASK1, PaMKK1 et PaMpk1) ainsi qu'une NADPH oxydase (PaNox1). Cette donnée nous a permis de formuler une hypothèse quant à la nature de l'élément infectieux:

La voie de transduction du signal pourrait présenter deux états actif/inactif. L'état inactif serait l'état normal des cellules en croissance et l'état actif celui des cellules en phase stationnaire. Normalement au cours de la reprise de croissance la voie doit être éteinte. Cela ne serait pas le cas sur du milieu contenant de l'extrait de levure. Une boucle d'autorégulation positive permettrait de soutenir l'activation de la voie pendant la croissance. Un tel phénomène de soutient de l'activité est appelé hystérésis et pourrait être un phénomène présent dans plusieurs voies de signalisation. La transmission des deux états actif/inactif se ferait alors de manière fidèle au cours des divisions cellulaires, l'état actif entraînant une croissance altérée.

 

Nous avons aussi identifié des gènes PDC. Ils codent pour des protéines de la traduction cytosolique et les mutations favorisant Crippled Growth augmente la fidélité de la traduction!  Nous étudions actuellement ce lien inattendu entre fidélité de la traduction cytosolique et voie de transduction du signal en cherchant des gènes de transduction régulés par une erreur de traduction.